Position de l’APPELS sur le projet d’égout collecteur

Classé dans : Appels, Nouvelles | 0

Chers résidents et résidentes du lac Sergent,

Prochainement, la ville va ouvrir le registre de signature afin de savoir si un référendum est nécessaire pour valider l’emprunt qui permettra la réalisation de l’égout collecteur autour du lac. Si le nombre de signatures minimum est dépassé alors le référendum aura lieu. Il nous faudra alors choisir pour l’avenir et les générations futures du type de solutions de traitement des déchets humains et de leurs conséquences. Par ailleurs, l’APPELS n’a pas l’expertise pour se prononcer sur les aspects financiers et de réalisation technique des travaux.

Parmi les choix que nous avons, seule la solution collective assure à 100 %, en fonctionnement normal, qu’aucun rejet en phosphore et en azote ne se retrouve à plus ou moins long terme dans le lac. De plus, les exigences gouvernementales en termes de rejet sont plus restrictives dans le cas d’une solution collective. Dans le cas de solutions individuelles, c’est un ingénieur qui décide par élimination du procédé de traitement que vous aurez. Parmi ces procédés un seul ne rejette rien, c’est la fosse de rétention totale qui vient en 7e choix. Il est donc fort probable qu’une des solutions précédentes satisfasse les critères définis par le gouvernement; or ces solutions sont moins restrictives en termes de rejets. Il est donc évident qu’en choisissant une solution individuelle celle-ci ne permettra pas de limiter les rejets en phosphore et en azote dans le lac.

Le lac Sergent n’est pas le seul à vieillir prématurément (phénomène d’eutrophisation). Les études et les réalisations montrent que le raccordement des habitations à un réseau d’égout collecteur est le moyen le plus efficace de ralentir et de renverser la tendance d’eutrophisation. Certes, il y a un coût à assumer par la collectivité, mais les conséquences du choix d’aujourd’hui seront visibles dans le futur. La règlementation d’interdiction d’épandage d’engrais et de pesticides de la ville a le même objectif et pourtant celui-ci est en place depuis de nombreuses années. Nous sommes déjà conscients que nos actes ont des effets sur notre environnement.

Nous aimons notre lac et certains d’entre nous le connaissent depuis leur plus jeune âge. À l’inverse, le lac a vu naître plusieurs générations, il a vu sa population augmenter et transformer ses berges. Il s’est vu vieillir plus vite qu’il n’aurait dû, alimenté par nous autres en phosphore et en azote tel un humain nourri de sucre et de gras saturés. Nous avons la responsabilité de prendre soin de notre bien commun le plus précieux. Nous avons le devoir d’apprendre à vivre en harmonie avec notre environnement en limitant notre impact sur ce dernier. Nous devons donc changer notre façon de traiter nos déjections.

Pour les raisons précédentes, l’APPELS soutient le projet d’égout collecteur proposé par la ville. Il s’agit là de la solution, respectant la règlementation en vigueur, la plus efficace pour l’avenir du lac Sergent.

Je vous prie d’agréer mes plus sincères salutations.
Jean-Noël Ouisse
Président de l’APPELS