(3) L’ADMINISTRATION BÉDARD: L’ENVERS DE LA MÉDAILLE

SUJET : LES NOUVELLES CONSTRUCTIONS

Nous assistons depuis un an à de nombreuses nouvelles constructions dont plusieurs sont dans ou près de la zone inondable (zone 0-20 ans). Dans ces cas, où sont leurs installations septiques et quels types d’installations ont été construites ? Cela est de nature à inquiéter pour la qualité des eaux du lac. D’autant que l’opacité profonde dont fait preuve la Ville n’aide certainement pas.

Dans un cas, on a transformé un terrain non-constructible avec beaucoup de remblai et une dérogation dite mineure, afin de permettre sa construction.

La prolifération des transformations de résidences en Airbnb est fort inquiétante. Ajoute-t-on des chambres à ces résidences ? Dans l’affirmative, les installations septiques sont-elles toujours conformes ? Le maximum de chambres que peut supporter une installation septique en vertu du Règlement Q2., r.22 est de 6 chambres.

Mais notre Ville tolère et en attendant on pollue de plus belle !

Le réveil sera difficile et coûteux.

Une campagne électorale est l’heure de la reddition de compte de l’administration sortante. Alors, est-on certain de vouloir de cette administration pendant encore quatre ans ?

C’est à y penser !

(À suivre dans le 4e volet)

Association pour la protection de l’environnement du lac Sergent (APPELS)

Septembre 2021

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.